Actuellement Historique Collection Vente sur Internet
Les chapeaux ... Jeu Liens left

Chapeau et chapeaux, le chapeau
sur les chapeaux de roues!

Autrement dit : tout (ou presque) sur les chapeaux
Des Informations pédagogiques et humoristiques offertes par
Coup de chapeau!

Différents modèles de chapeaux et leurs dérivés :

Le chapeau australien
Le chapeau australien : mis en évidence par le film crocodile dundee, il est très pratique pour se protéger du soleil. Des modèles sans dents incrustées sont aussi disponibles. Principalement en cuir.
chapeau de cowboy
Le chapeau de cow-boy : comme son cousin australien, ce genre de chapeau est très pratique pour se protéger du soleil, comme dans le cas du chapeau australien, on trouve beaucoup de chapeaux US en feutre, offrant un porté plus léger.
chapeau panaméen
Le panama : principalement confectionnés en paille, certains de ces chapeaux sont de véritables merveilles de l'ingéniosité manuelle, et leur provenance est évidemment ... équatorienne ; qu'on se le dise une bonne fois pour toutes ! Le nom de Panama, vient du creusement du canal, lorsque les cadres occidentaux finirent par comprendre que les indiens qui creusaient sous leurs pieds, supportaient beaucoup mieux les ardeurs du soleil grâce à leurs chapeaux tressés.
chapeau de paille panamas
Le chapeau de paille (sur la photo, c'est aussi un Panama) : la paille étant un matériel se prêtant bien à la confection de chapeaux légers et aérés elle est évidement abondamment utilisée pour fabriquer des couvres chefs en tout genres ; ces chapeaux étaient notamment très appréciés dans les campagnes où soleil et travaux pénibles sont souvent associés.
chapeau de canotier
Le canotier : ce chapeau se trouve touristiquement parlant immortalisé sur la tête des gondoliers qui ont été représentés sur d'innombrables cartes postales.
Crushable
Le Crushable :il porte bien son nom, car l'on peut généralement s'asseoir dessus sans l'endommager. C'est un feutre de laine.
La chapka
La chapka : bonnet de fourrure, avec oreillettes rabatables pour conditions hivernales. Vient du russe : Chapka est synonyme de chapeau.
la toque
La toque : La toque est un chapeau cylindrique sans bords dont le modèle le plus connu est la toque de cuisinier. On produit également de nombreuses toques de fourrure, de peau ou toutes autres matières chaudes, pour les hivers glaciaux.
le berét
Le béret : Galette plate généralement décoré d'une sorte de mamelon central. C'est le couvre-chef universel par excellence ! Evidemment, c'est un chapeau typiquement français.
chapeau melon
Le chapeau melon : célébré dans la série chapeau melon et bottes de cuir, ces modèles de chapeaux n'ont généralement que la forme apparentée avec leur homonyme végétal, la couleur tirant plutôt du côté foncé. Au départ, chapeau des domestiques, renforcés, puis adoptés par leurs patrons pour ses qualités protectrices.
chapeau haut de forme
Le chapeau haut-de-forme : très apprécié par le passé, il donne encore un aspect très formel à certaines cérémonies, tout en insistant visuellement, avec une argumentation de taille sur la partie la plus visible du corps humain. C'est probablement le chapeau idéal pour se faire remarquer! Un plus en version phosphorescente!
Chapeau tricorne
Le chapeau tricorne : chapeau à bords repliés sur la calotte en trois cornes.
chapeau-feutre
Le chapeau de feutre : comme son nom l'indique, le chapeau de feutre est en feutre, matériel intéressant de par son confort au porté, sa souplesse, et son imperméabilité. Le plus souvent fait à base de poils de lapin triés et agglomérés selon des procédés complexes. Voire le site du Musée du Chapeau à Chazelles.
casquette saharienne
Les chapeaux ou casquettes transformables : à l'aide de pressions ou de différentes sortes de pliages, l'on peut suivant les modèles, faire apparaître une visière ou une protection pour la nuque.
Le deerstalker
Le deerstalker : littéralement un chapeau pour traqueur de cerfs présentant une certaine tendance mimétique avec la forêt automnale et un confort approprié pour ce genre de situations. Sherlock Holmes, l'a rendu célèbre, c'est pour cela que l'on désignera ce modèle plus communément du nom du célèbre détective.
bibi, chapeau féminin sans ailes.
Le bibi : petit chapeau féminin sans ailes. Par extension, tout chapeau de dame.
capeline
La capeline : "chapeau accessoire", décorative et féminine par définition, comportant de larges ailes.
casquette
La casquette : attribut du sportif, toujours avec visière, et parfois ouverte elle a presque toujours l'avantage d'être légère et lavable, ce qui est primordial pour les situations où l'on transpire beaucoup.
bonnet
Le bonnet : pour un suisse, la première image qui vient à l'esprit quand on parle de bonnet est le bonnet de ski, mais en examinant les différents modèles, l'on s'aperçoit que certain ressemblent quand même à des chapeaux, avec une ébauche de visière et des protections latérales.
mitre
La mitre : objet de tête écclésiastique, sa parenté avec le chapeau cotoie celle de la couronne.
La bombe
La bombe : la protection classique des cavaliers, utile et traditionnelle.
casque de vélo pliable
Le casque : pourrait se définir comme un chapeau protecteur et quelques modèles intermédiaires sont identifiables, comme la bombe ou certain casques légers à visières, ou encore le casque colonial, chapeau d'explorateur renforcé. La photo ci-contre représeante un casque de vélo pliable.
chapeau colonial
Le chapeau colonial : souvent blanc et rigide, nous tenons ici un autre exemple de chapeau-casque définitivement associé aux temps des colonies africaines.
couronne
La couronne : probablement l'attribut de tête cité ici qui s'éloigne le plus du chapeau, du principalement à sa fonction symbolique et étatique.

Les ennemis des chapeaux

  • Les mites pour les modèles en poils naturels.
  • Le lavage pour certains tissus fragiles ou trop ajustés.
  • L'écrasement pour les modèles rigides et sensibles aux plis.
  • Le vent qui dans certain cas vous déchapeaute; pour résister aux ardeurs d'Éole, un ajustement optimum grâce aux connaissances de votre chapelier s'avérera nécessaire, dans les cas extrêmes vous pourrez le faire resserrer par votre chapelier, voire lui ajouter une jugulaire.
  • La distraction et un ennemi redoutable des chapeaux, en effet cette pièce vestimentaire étant appelée à quitter son promontoire de manière régulière elle est avec les parapluies et les gants une des première victime de la distraction.
  • La crème solaire peut parfois vous faire croire qu'un chapeau n'est pas nécessaire alors que les approches sont complémentaires au niveau de leurs bénéfices pour la protection de votre peau.

Ergonomie du chapeau

  • Protection contre le froid : près de 80 % de la chaleur du corps sort par l'occiput. Couvrir le sommet du crâne d'un couvre-chef, c'est tout simplement réduire la déperdition de chaleur du corps tout entier. Expériences à l'appui, on peut affirmer qu'un porteur de chapeau en hiver aura besoin de moins grosses chaussettes pour garder ses pieds au chaud ! Le froid est la principale raison pour porter un chapeau enhiver.

  • Décoration : lors de mariages et dans bien d'autres occasions, les chapeaux décoratifs sont très appréciés, et vu la tendance à la canicule de ces derniers étés, ils sont aussi très pratiques. Faites le test en plein air : Dans une assemblée sous trois heures de soleil de plomb : vous le constaterez immanquablement, les personnes chapeautées se porteront nettement mieux que les autres.

  • Protection solaire : en ces périodes où le climat est instable et le trou d'ozone menaçant, une protection solaire intelligente s'impose et le "slogan" utilisé pour les casques "les têtes intelligentes se protègent" et tout aussi valable pour les chapeaux, qui bien choisis peuvent être un investissement santé capital, particulièrement si vous n'êtes pas basané.

  • Complémentarité : la crème solaire jouant un rôle de chapeau pour votre peau, le chapeau, de crème solaire pour votre crâne et visage. Certains trouveront que ces petits jeux de mots sont abusifs, mais il est à notre avis nécessaire de rappeler qu'un obstacle physique solide de plusieurs dixièmes de millimètres d'épaisseur dans un matériel adéquat est un obstacle quasi infranchissable pour les ultraviolets et peut avoir un effet sur des radiations plus énergétiques.

  • Protection contre la pluie : le chapeau avec la liberté totale de mouvement qu'il vous accorde a des avantages considérables sur le capuchon incorporé à la veste, qui souvent ne suit pas tous les mouvements de votre tête et vous aveugle quand vous tournez trop le cou, ou le parapluie qui vous fatigue et monopolise une main.

  • Protection contre les objets contondants : hautement apprécié lors de balades dans les broussailles, votre chapeau amortira la collision et vous permettra de ralentir juste à temps.

  • Protection contre les parasites : une tique qui tombe sur votre chapeau n'a pas beaucoup de chance de s'incruster, tandis que s'il tombe dans votre col vous risquez quelques frayeurs post morsure.


Evolution du chapeau :

D'où viennent les premiers chapeaux : Il paraît raisonnable de supposer que le premier chapeau avait pour fonction de protéger son possesseur contre la pluie et le froid, ayant par la même la fonction vitale d'empêcher une déperdition calorique trop rapide entraînée par l'afflux d'eau qui rappelons-le a une inertie calorifique énorme 4180[J/Kg/K], si bien que seul le sodium liquide semble capable de faire mieux, avec les risques que l'on connaît depuis "l'aventure" Super Phoenix. Nous pouvons donc imaginer l'homme préhistorique de début de lignée assemblant quelques feuilles sur sa tête de manière à former un chapeau éphémère, mais probablement efficace. Ceci nous permet donc de généraliser en affirmant que le premier chapeau était certainement végétal, et que le premier chapeau fabriqué pour durer devait être fait en feuilles, ou tiges tissées (feuilles de palmes, pailles etc.). En l'occurrences, si vous êtes l'heureux possesseur d'un chapeau de paille, vous avez sur votre tête un cousin moderne des chapeaux préhistoriques.

Les premier chapeaux de cuir sont forcément apparus à partir du moment où le tannage du cuir était maîtrisé, opération complexe, car éviter la putréfaction du cuir et maintenir sa souplesse demande un savoir faire important (équarrissage, traitement chimique etc.) et comme le cuir ne se fossilise en général pas, la date du premier chapeau de cuir est difficile à établir, mais coïncide avec la maîtrise du processus de tannage.

L'évolution de la fabrication des chapeaux se poursuit par la suite avec l'évolution des différents matériaux, tel le feutre, différents tissus jusqu'au fibre modernes qui n'ont pas fait trop de concurrence aux matériaux de bases ayant eux-même évolués pendant des siècles au fur et à mesure des modes et des technologies.


Les dérivés du chapeau et ses intermédiaires :

  • La casquette : décrite plus haut, pourrait se définir comme un chapeau à visière et sans bords, bien que certain modèles offrent des protections de nuques plus ou moins proche du chapeau standard.

  • Le bonnet : de ski ou de bain en passant par le bonnet phrygien de Marianne est probablement la pièce vestimentaire avec la casquette qui se rapproche le plus du chapeau avec pour différence que la tête est moulée dedans.

  • Le casque : nous n'allons pas passer en revue les centaines de modèles de casques différents, mais examiner la possibilité d'un modèle hybride ou chapeau renforcé. Son utilité a été ressentie par l'auteur de ce texte à l'occasion de balades en montagne quant le chemin passe sous de grande falaises, le petit pourcentage de temps passé sous la falaise ne justifie souvent pas le transport d'un casque, mais un chapeau renforcé ne prend pas plus de place qu'un chapeau classique, protège du soleil et des petites chutes de pierre sans passer pour autant pour un paranoïaque qui travaille du chapeau. Rappelons ici que des accidents on parfois lieux lors d'activités toutes simples aux pieds de parois rocheuses.

  • Le chapeau parapluie, ou parasol selon sa transparence, combine parapluie et chapeau avec l'avantage de laisser les deux bras libres et de se faire remarquer, pour ceux qui aiment ou qui en ont besoin, par exemple par temps de pluie des hommes sandwichs seraient avantageusement remplacés par des porteurs de chapeaux parapluies, tatoués du logo à mémoriser. Evidemment ce genre de circonstances impose un chapeau-parapluie particulier ayant une forme à tendance saule pleureur pour faciliter la lecture du message qui ne s'adresse ainsi pas seulement au gens observant la rue depuis leur immeuble ou un promontoire quelconque.

Les expressions et noms communs homonymes :

Chapeauter : exprime une supériorité hiérarchique sur diverses entités. L'expression tire évidemment son origine de la position dominante du chapeau, qui est non seulement au sommet de son porteur mais en plus en enrobe une des parties les plus importante.

Faire porter le chapeau : correspond au fait de faire porter la responsabilité d'une ou de plusieurs actions désastreuses à un pauvre bouc émissaire.

Faire un chapeau : A part le premier degré évident qui implique l'utilisation des nombreuses techniques et matériaux liés à la chapellerie, l'expression s'emploie pour désigner l'action qui consiste à faire une réputation plus ou moins fallacieuse à quelqu'un.

Travailler du chapeau : être plus ou moins fou! Et il est tout à fait possible que cette expression dérive de la suivante.

Fou comme un chapelier : au 19ème siècle, le feutre était fabriqué à partir de poils d'animaux et de nitrate de mercure qui permettait de faire adhérer solidement les poils entres eux. Mais le nitrate de mercure et son composé métallique ayant une grande affinité chimique avec toutes sortes de matériaux dont les tissus biologiques et le cerveau, vous imaginez la suite. Le problème concernait les fabriquants et non les porteurs, le mercure restant ayant eut tout le loisir de s'évaporer chez son utilisateur principal, heureusement les techniques de fabrications ont évolués!

Coup de chapeau! Chapeau! Chapeaux bas! Tirer son chapeau : Parmi les innombrables expressions consacrées au chapeau, trois des plus connues, synonymes de félicitations.

Sur les chapeaux de roues : à grande vitesse, peut-être lié à l'arrachement de pneus que cela pourrait produire connectant le chapeau de la roue avec la route.

Chapeaux de roulements : extrémités de diverses pièces mécaniques.

Recevoir le chapeau : devenir cardinal.

Le chapeau journalistique, qui sous-titre le texte dans votre journal.


Fabrication d'un chapeau

Les procédés de fabrication d'un chapeau, peuvent être très complexes comprenant de nombreuses étapes, par exemple un chapeau de feutre comprend à lui seul les étapes suivantes : soufflage, bastissage, semoussage, foulage, teinture, finitions, appropriage, bichonnage, garnissage, qui sont décrites en détail sur l'excellent site du Musée du chapeau


Jeux de mots et jeux de caractères :

Pourquoi est-il très difficile que prendre quelqu'un en photo avec un chapeau ? - Parce que les chapeaux prennent très mal les photos.

Néologisme amusant :
chapeaugraphie : chorégraphie avec des chapeaux, par un artiste à l'activité chapeautante : ChaPeau® Der Mann mit 1000 Gesichtern

Et pour créer vos propres néologismes :
racines latines
racines grecs

Des chapeaux de caractères




Nos magasins en trois lignes
Place Benjamin-Constant 1, 1003 Lausanne, Tél. 021 311 54 05
Rue de la Cité 6 ter, 1204 Genève Tél. 022 310 87 10
Gerechtigkeitsgasse 56, 3011 Berne Tél. 031 312 14 92